“La civilisation est quelque chose d'imposé à une majorité récalcitrante par une minorité qui a compris comment s'approprier les moyens de puissance et de coercition.” Sigmund Freud

Originaire d'une famille juive de Bohème réfugiée à Vienne, Sigmund Freud montre très tôt des dispositions pour l’étude et lit Shakespeare dès l’âge de huit ans. Diplômé en 1881 de la faculté de médecine, il s’intéresse tout d’abord à la neurologie. En octobre 1885, il rejoint le professeur Charcot à Paris et profite de ses leçons sur l’hystérie. De retour à Vienne, il travaille avec Josef Breuer sur le cas d’Annah O, supposée hystérique, dont l’étude jette les bases de la psychanalyse, notamment ses liens avec la sexualité. La mort de son père en 1896 accélère le processus : Freud met en évidence le principe du refoulement. En 1897, il commence à travailler sur les rêves qui le conduisent à ses découvertes les plus importantes : l’existence du fantasme et le complexe d'Oedipe. A partir de 1920, il oppose les principes de vie et de mort qui composent chaque être, défini par le ça, le moi et le surmoi. Chantre de la psychanalyse, il forme des disciples motivés, dont sa propre fille Anna. Atteint d’un cancer, il fuit l’Autriche à la veille de la Seconde Guerre mondiale et meurt à Londres.

 

 

Une solution?
3 - IMAGES
Citation de Sigmund Freud
“La civilisation est quelque chose d'imposé à une majorité récalcitrante par une minorité qui a compris comment s'approprier les moyens de puissance et de coercition.” Sigmund Freud Originaire d'une famille juive de Bohème réfugiée à Vienne, Sigmund Freud montre très tôt des dispositions pour l’étude et lit Shakespeare dès l’âge de huit ans. Diplômé en 1881 de la faculté de médecine, il s’intéresse tout d’abord à la neurologie. En octobre 1885, il rejoint le professeur Charcot à...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire