• Prix : 23 €
  • Pages : 416 pages
  • Date : 5 juin 2010
  • Editeur : Demi-Lune
  • Collection : Résistances
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 978-2917112113
  • Dimensions du produit : 23 x 2 x 15 cm

Extrait de l'introduction

Entre la France et le Viêt Nam, une histoire

La présence française en Extrême-Orient débuta en décembre 1624, lorsque le jésuite Alexandre de Rhodes quitta la côte Est des Indes pour se rendre en mission à Faifo (aujourd'hui Hoi An). C'était alors un port commercial majeur du finissant royaume hindouiste du Champa, situé au centre de l'actuel Viêt Nam. Le pionnier français assimila remarquablement l'annamite, un langage qui, selon lui, rappelait celui des oiseaux. Il accomplit la translittération des idéogrammes han-ngu en alphabet roman, élaborant une transposition phonétique. L'orthographe quoc-ngu, tout d'abord destinée à servir l'ordre religieux de Rhodes en facilitant l'évangélisation, devint bien plus tard l'écriture officielle vietnamienne.

Le 31 août 1858, peu après la signature du Traité de Tianjin mettant fin à la seconde guerre de l'opium entre la Chine et les forces franco-anglaises qui avaient bombardé Canton, une escadre franco-espagnole attaqua Tourane (actuelle Da Nang). Cet épisode démarrait une conquête qui aboutit à l'occupation totale d'un Viêt Nam dirigé par un pouvoir féodal soucieux de contenir les insurrections paysannes, et incapable de faire face aux armes modernes des occupants. En février 1859, les Français prirent seuls Saigon, les Espagnols ayant renoncé suite au revers subi lors d'une tentative pour s'emparer de Hué, la capitale impériale. Si bien que le 5 juin 1862, après de nombreuses batailles sanglantes et décapitations en masse, la France signa avec l'empereur d'Annam le Traité de Saigon attribuant aux Français plusieurs provinces qui constituèrent la colonie française de Cochinchine.

Présentation de l'éditeur

Si l'histoire de l'utilisation des poisons (venins et toxiques) remonte à la nuit des temps, la synthèse chimique a permis d'en démultiplier les effets maléfiques. Ainsi la guerre du Viêt Nam fut la plus grande guerre chimique de l'histoire de l'Humanité. L'objet de ce livre est d'expliquer précisément comment et pourquoi. On y apprend de quelle façon, aujourd hui encore, un demi-siècle après le début des épandages, la dioxine pénètre dans l'organisme, quelles maladies elle engendre, et les terribles effets tératogènes qu'elle inflige aux enfants. La description scientifique des agents chimiques utilisés est aussi précise que la technologie méthodique mise en oeuvre. Celle de l'effroyable catastrophe écologique fait prendre conscience que la destruction du règne végétal précède et précipite une dévastation plus terrible encore. Les nombreuses photographies exceptionnelles, signées de très grands noms, illustrent l'ampleur de la tragédie actuelle. Cartes géographiques, documents d'archives inédits et témoignages états-uniens viennent démontrer l'intentionnalité de ce véritable écocide. L'auteur propose en outre un nouveau calcul renversant du volume des agents chimiques déversés au Viêt Nam. Dans cet ouvrage exhaustif, il aborde la partie juridique avec les procédures intentées au nom des victimes vietnamiennes dans un lourd silence médiatique. À l'image du Tribunal international d'opinion qui s'est tenu en 2009 à Paris, ce livre a pour but d'informer le public, premier pas d'une prise de conscience sur la route de la réparation des torts et des souffrances, car il existe aussi un espoir... Un document bouleversant, comme l'Histoire officielle ne la raconte jamais, pour comprendre l'ampleur de la tragédie que vivent au quotidien une multitude de victimes de l'Agent Orange.

Une solution?
6 - LIVRE
Agent Orange : Apocalypse Viêt Nam
Prix : 23 € Pages : 416 pages Date : 5 juin 2010 Editeur : Demi-Lune Collection : Résistances Langue : Français ISBN-13 : 978-2917112113 Dimensions du produit : 23 x 2 x 15 cm Extrait de l'introduction Entre la France et le Viêt Nam, une histoire La présence française en Extrême-Orient débuta en décembre 1624, lorsque le jésuite Alexandre de Rhodes quitta la côte Est des Indes pour se rendre en mission à Faifo (...
Portrait de brucezen suggéré par brucezen Géopolitique 6 - LIVRE Analyse/Réflexion
SignalerSignaler à l'administrateur un problème sur le contenu

Evaluation

Note d'intérêt = 4,0 / 5 Note de piment = 1,0/2 Note de complexité = 0,5 / 2
Portrait de brucezen
26008
[field_motif_de_refus]
Portrait de Renaud Schira
26013
[field_motif_de_refus]

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire