Artiste: Youssoupha

Style: rap / slam

Youssoupha - Entourage - (Clip Officiel)

  • Durée : 5 min
  • Date : 2015
  • Album : NGRTD

Entre poème et vulgarité
J'nique mes rêves, et je ne crois pas aux chaînes de solidarité
Chacun pour soi, la pression est palpable

Entre poème et vulgarité
J'nique mes rêves, et je ne crois pas aux chaînes de solidarité
Chacun pour soi, la pression est palpable
On est tous solitaire mais on se soigne par le partage
Envoie ce son à 3 personnes de ton entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leur entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leur entourage
Qui l'enverront à 3 personnes et ainsi de suite
J'suis en pleine fuite, au moment où j'te parle
Faut pas que j'sois en pleine cuite, que le bon Dieu m'épargne
J'me répare malgré la rue et ses méfaits
Dans une époque où c'qui est cru est plus important que ce qui est vrai
Tout c'qui m'effraie c'est les refrés que nos légendes gênent
L'ultime séjour, les mauvais jours pour les gens qu'j'aime
Mon oxygène c'est quand je veille près de vous
Et mon public est somnambule, je rappe des histoires à dormir debout
Alors j'me bouge entre dédales et cris d'colère
Entre étoiles et vie d'bohême
Entre meilleurs freestyles et pires poèmes
J'ai mille problèmes, tant de soucis mais tellement d'inspi
Si j'avais eu un psy il aurait eu besoin d'un psy
Tout ça m'inspire pour vivre et lutter
Mes rimes sont réputées
Mais ce n'sont pas mes rimes qui vont vous éduquer
Ce rap game est truqué comme une pub
Ils prétendent tous faire du lourd alors je reviens léger comme une plume
Le passé lourd comme une enclume, mes démons me l'apprennent
Demain c'est loin, notre futur c'est la seconde d'après
J'étais pas prêt, sorti des bas-fonds
L'histoire y'a ceux, qui la lisent, ceux qui l'écrivent, et y'a ceux qui la font
Toucher l'plafond, rêveur et indépendant
Être patient c'est pas attendre, pour moi c'est agir en attendant
Alors pendant que ce pays me prend un pour intrus
J'prends mon temps, en dilettante, laisse tourner l'instru
J'suis paro comme un stup, sur le déclin
Selon l'humeur j'écris des vers à moitié vides, ou à moitié pleins
Plein d'ironie, mes contradictions deviennent des impasses
Moi j'suis un genre d'alcoolique avec une licence IV
Je suis d'une puissance calme, ne porte pas de gun
Silencieuses sont les batailles, alors fermez vos gueules
Vous n'êtes pas seuls, n'ayez pas peur, on tolère tous les genres
J'fais pas du rap pour les rappeurs, j'fais du rap pour les gens
C'est pour les bêtes et méchants, les têtes et les jambes
Les thèmes, et les textes de légende
Qu'on a écrit pour s'engager
Même si je sais qu'on peut avoir le bon message tout en restant un mauvais messager
J'viens cracher mes états d'âmes, et mes cas d'conscience
Y'a que les connards qui vont croire que c'est du rap conscient
Pourtant j'n'ai pas confiance, même en mes propres dires
Entre rires de déprime et larmes de crocodiles
Pas de gros deal que des risques forts
Maint'nant qu'j'ai plus de maison d'disques j'ai une maison de disques d'or
Triste sort face au charbon, il fallait du cran
Mais je cherche pas à être bon, je cherche à être grand
J'ai pas de clan, j'préfère éviter
Parano
Je crois toujours aux mensonges et doute souvent de la vérité
Quel idée vu qu'ici je tourne dans le même schéma
Parfois je doute parfois je pense à retourner chez moi
Laissez-moi libérer mon gospel
La France ne reconnaît pas les communautés mais nous traite comme telles
Quand les gens sont boycottés, forcément ils se lassent
Quand on met les gens de côté, forcément ils s'éloignent
C'est pas les lois qui font les hommes c'est l'inverse
On témoigne sans respect, un signe de paix sans l'index
Sans déc, les beaux parleurs peuvent mentir, c'est les actions qui comptent
J'écoute pas ce que les gens disent, je regarde ce qu'ils font
J’m'en bats de ce qu'ils sont, j'ne vois qu'un cœur
Quand on voyage, le monde devient plus petit alors il fait moins peur
Viens on prend de l'ampleur, quoi, viens on fait une pause
Et si y'a quelqu'un près de toi, check-le de l'épaule
Et je me pose, authentique dès le départ
C'est plus facile d'assumer ce qu'on est que d'imiter ce qu'on est pas
Que Dieu m'épargne de l'aigreur de perdre ma voix
Et qu'il m'épargne de l'erreur de perdre ma foi
Vous êtes ma flamme je suis fou et malhonnête
Mais tous les jours je me soigne et j'apprends à vous connaître
Comme dit le poète : je le cite et je le chante
Faudrait essayer d'être heureux, ne serait c'que pour donner l'exemple
Ça tourne comme un sample, de Paris à Dakar
L'amour nous manque, prends ce texte comme une sadaka
On reste calme avant le carnage, qui m'aime me suive
Je cherche la paix pour mon Karma, moi-même je suis
Je suis‎ bipolaire entre poème, et vulgarité
J'nique mes rêves, et je n'crois pas aux chaînes de solidarité
Chacun pour soi la pression est palpable
On est tous solitaire mais on se soigne par le partage
Envoie ce son à 3 personnes de ton entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leurs entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leurs entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leurs entourage
Qui l'enverront à 3 personnes de leurs entourage
Qui l'enverront à 3 personnes et ainsi d'suite
Une solution?
5 - MUSIQUE
Entourage
Durée : 5 min Date : 2015 Album : NGRTD Entre poème et vulgarité J'nique mes rêves, et je ne crois pas aux chaînes de solidarité Chacun pour soi, la pression est palpable Entre poème et vulgarité J'nique mes rêves, et je ne crois pas aux chaînes de solidarité Chacun pour soi, la pression est palpable On est tous solitaire mais on se soigne par le partage Envoie ce son à 3 personnes de ton entourage Qui l'enverront à 3 personnes de leur entourage Qui l'...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire