Artiste: L'1consolable

Style: rap / slam

L'1consolable - Le Blues du Taf (Remix)

  • Durée : 6 min
  • Date : 2008
  • Album : Daniel Avery

Ok, merci beaucoup, mais non merci,
Quand jaurai envie dune corde au cou, jviendrai leur faire signe,
Et même sils insistent, et mtraitent de vermine,
Sénervent, crient, sindignent, que jrespire à lair libre,
Déterminent et inscrivent que je mprive
De mes droits et terminent par faire mine
Destimer qujsuis coupable du déséquilibre
Social, parce que RMIste, par choix déserteur des listes
DlANPE, quel délice ! , désormais sans eux jexiste,
Moi jai lblues des blouses, du peu dflouze,
Du peu quon nous octroie, cous,
Pour plus ou moins 12x3 heures passées dans la bouse,
Bouge, pousse-toi, jvois rouge,
Ta bouche !, ma bouche, moi, jlouvre,
Pour que jla ferme tous savent quil mfaut bien plus que tout cque je touche,
Même si jparle au présent, jtouche à présent qulargent pour la bouffe, ouf !
Et pour ta gouverne cest avec largent quils nous étouffent tous,
Jpouffe de rire quand jentends dire que ltaf cest la source,
Ou pire, lissue, depuis jai su qucétait la vie ou la bourse, jsors de la course !

Jai lblues du taf, en plus moi jai pas ltemps,
Et jtouche les CAF, donc jpalpe de largent,
Jai lblues du taf, jtlavais déjà dit avant,
Mais jtouche du bois, du taf, jen ai plus depuis longtemps !

Depuis longtemps jai décidé dquitter lnavire,
Jai pris mon temps, pour trouer la coque avant dpartir,
Les prix montant, les salaires stagnant, javais dquoi mdire
Que tous autant quils sont ils ont niqué mon avenir,
Donc bon, jvous laisse, jme tire, non, non, jpars pas en tire,
Jai du renoncer à me dire qucest dur sans, tu veux rire ?!!
Cest usant de se dire qucque tu ressens, et cest le pire,
Peut ttrahir, taliéner à un objet, puis tensevelir
Comme tout le monde, mais quels sont nos réels besoins dconsommation ?
Quel est lréel sens de nos vies ? , car lshopping cest con comme passion,
Faut dire quon consomme à fond, qulon confond nos aspirations
Avec les désirs quils font surgir en nous qui guident nos actions,
Qui tire les ficelles ? Qui sretrouve ligoté par celles-ci ?
Qui dicte la marche à suivre ? On marche, mais qui sait ce quon suit ?
Et puis, qui marche ? Qui suit ? Qui reste ? Qui part ? Qui fuit ? Qui peste ?
Qui parle ? Qui crie ? Qui stait ? Qui balance qui ? Qui paie ?
Et en quelle devise ? , car on sait qule temps cest dlargent,
Dlargent, jtrouve, coûtant fort cher à gagner dans notre espace-temps,
Dlargent cher en sacrifices, dlargent qui requiert dêtre absent
Dsa vie et dsoi-même, donc qui nous crève, même si on verse pas dsang !
La vie nest pas belle, la vie est telle quon la mène,
On lamène à être malsaine, essaye dremplir nos poches au prix qunos âmes saignent,
Au prix dlaisser nos proches seuls, en les couvrant dmatériel,
Au prix dplus leur consacrer de temps bien quils aient tant de peine,
Autant dire quon tend à renoncer à être content,
On paie comptant ltemps quon perd et on referme nous-mêmes la main quon tend
Tant on est cons mais tant pis si on scomplaît dedans,
Ce sera trop tard dans 10 ans par contre pour être mécontent
Dses choix, leau aura coulé sous les ponts avec le bon temps
Quon aurait savouré si on lavait vu ya longtemps,
Conscient quon sera que peu à réagir à temps,
Quon se le dise, je vous cède mon rang dans la file, jsors de lattente !

Jai lblues du taf, en plus moi jai pas ltemps,
Et jtouche les CAF, donc jpalpe de largent,
Jai lblues du taf, jtlavais déjà dit avant,
Mais jtouche du bois, du taf, jen ai plus depuis longtemps !(BIS)

Depuis longtemps gros, jsuis là, jfais mes trucs, ma musique, jprends mon fric,
Cest plus les Assedic, ni le SMIC, cest la CAF, ya moins mais cest plus pratique!

Cest lblues du taf qui tfout des baffes,
Si les classes et les cours te dépassent,
Bienvenue dans le monde du travail,
Lécole te fout sur la paille?Tas ta place!

Es-tu prêt à être esclave, pendant qule patron sesclaffe,
Avec des millions, des barres, sur chacun dses comptes-épargnes, hein? [Jai lblues]
Es-tu prêt à cquon ntépargne rien, lrespect, quon léloigne, hein?
Pour les ressources humaines tu nes que du bon bétail, bien! [Moi, jai lbluesalors jme casse à la CAF]

Une solution?
5 - MUSIQUE
Le blues du taf
Durée : 6 min Date : 2008 Album : Daniel Avery Ok, merci beaucoup, mais non merci, Quand jaurai envie dune corde au cou, jviendrai leur faire signe, Et même sils insistent, et mtraitent de vermine, Sénervent, crient, sindignent, que jrespire à lair libre, Déterminent et inscrivent que je mprive De mes droits et terminent par faire mine Destimer qujsuis coupable du déséquilibre Social, parce que RMIste, par choix déserteur des listes DlANPE, quel délice ! ,...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire