1 - Les constats :

 

  • Aujourd’hui la crise est visible car globale: crise financière, économique, crise environnementale, sanitaire, crise sociale, morale et démocratique.
  • Les citoyen-ne-s hésitent à agir par peur, par résignation et par manque de cohésion.
  • Les institutions politiques sont impuissantes face aux problématiques sociales.
  • On constate des dérives accablantes dans toutes les activités professionnelles (lobbies, corruption, connivences, conflits d'intérêts, réseaux d'influences...).
  • Les maladies dites « de civilisation » liées à l'environnement et aux tensions sociales se multiplient.
  • Une majorité d'humains ne peut satisfaire ses besoins élémentaires satisfaits (santé, alimentation, logement, éducation, liberté...) même dans les pays dits développés.
  • Une minorité accumule des richesses indécentes.
  • Nos modes de vies et de consommation exercent une telle pression sur la Terre qu’elle risque de ne plus pouvoir subvenir à nos besoins, ni absorber nos déchets.
  • La seule théorie entendue à travers la pensée unique est le capitalisme ultralibéral.
  • Des mouvements spontanés citoyens fleurissent sur les 5 continents.
  • De nombreux courants de pensée et d'organisations s'attaquent aux conséquences des problèmes plutôt qu'aux causes.
  • Le progrès technologique, censé améliorer nos conditions de vie, nous rend dépendants et nous fait perdre notre identité.
  • Les médias sont devenus bien plus qu’un quatrième pouvoir. Ce sont eux qui fixent les termes du débat politique en sélectionnant les acteurs : économie, politique, philosophie, aucun secteur n’échappe à leur emprise.
  • En France, quelques marchands d’armes, entreprises et groupes financiers ont la main mise sur la quasi-totalité des médias privés.

 

2 - Les hypothèses :

 

  • Les problèmes du monde actuel sont en partie dus à la manipulation de l’information par l’Etat et les puissances financières.
  • La censure et la désinformation rendent possible le maintien des injustices, un monde violent, les guerres et la destruction progressive de notre planète.
  • La diffusion d’une information pluraliste à grande échelle permettant aux citoyens de se forger leur propre opinion, entraînerait des changements importants dans le type de gouvernance.
  • En s’investissant dans la diffusion d’informations non alignées et de projets alternatifs, les travaux réalisés par les acteurs du changement seront rendus plus visibles.
  • Le monopole de l’idéologie dominante dans l’ensemble des médias freine à la fois l’émergence et le partage des connaissances dans tous les domaines et la mise en pratique à grande échelle de solutions alternatives.

 

3 - L'intérêt :

 

  • Ce projet permettrait aux citoyens de mieux comprendre l’environnement dans lequel ils évoluent.
  • La conscience collective est plus forte que l’action destructrice de quelques-uns.
  • La seule force qui pourra construire la contre-info, ce sont les citoyens eux-mêmes ! Nous tous ! Chacun peut autour de lui diffuser des informations. L’information, est donc la première bataille !
  • Par chance, les techniques de communication évoluent rapidement. Les possibilités qu’elles offrent aujourd’hui sont immenses.

 

4 - Nos valeurs :

 

  • Etre une association non partisane, non lucrative, non religieuse et liée à aucun lobby ou groupe d'influences.
  • Ne pas prétendre détenir la vérité.
  • Ne pas inciter à la violence, promouvoir des méthodes non-violente.
  • Soutenir la liberté d'expression sans pour autant promouvoir les idées qui ne nous conviennent pas.
  • Citer les sources et veiller à la pluralité de l'information.
  • Ne pas pratiquer de discriminations (culture, spiritualité, critères physiques, ethniques, sexe, orientation sexuelle, sociaux). Bienvenue aux différentes cultures et opinions !
  • Autoriser à publier des documents avec lesquels certains d'entre nous ne sont pas d'accord, mais dont nous estimons qu'ils apportent une contribution au débat ou dont nous constatons qu'ils subissent une censure.

 

5 - Nos objectifs :

 

  • Lutter contre la désinformation, les manipulations et l’autocensure des médias grands publics,
  • Aider à une prise de conscience sur les réalités du monde actuel,
  • Ouvrir des débats dans la sphère privée et publique pour permettre au citoyen de devenir acteur,
  • Mettre en valeur les idées et projets qui apportent des solutions locales,
  • Dénoncer les violations des droits de l’homme et les injustices,
  • Combattre la résignation des citoyens,
  • Promouvoir le pouvoir d’agir des citoyens,
  • Mettre en valeur des propositions concrètes pour aller dans le sens du bien commun,
  • Participer à la construction d’une société « non violente » en travaillant spécifiquement autour de l’information.

 

6 - Les thèmes :

 

Nous avons choisit d'organiser nos contenus en 15 thèmes :

Artistique Consommation / Multinationales Economie
Environnement Géopolitique Gouvernance
Histoire Mouvement Sociaux Théorie controversee
Positivons Problématique sociale Projet de société
Réflexion personnelle Santé Science / Technologie

 

7 - Le financement :

 

L’association est financée à 100% par des donateurs privés. Elle fonctionne sans aucunes subventions de l’Etat ni contributions d'entreprises pour garder une totale liberté de parole et d'action en tout lieu et en toute circonstance.

Le principe est la gratuité d’accès à l’ensemble du travail réalisé par l’association. Nous pensons que les travaux de l’association doivent être accessibles à tous les citoyens. La distribution gratuite de tous les supports de communication encouragera nous l’espérons vos dons. Le principe d’adhésion libre est donc mis en place (pas de montant minimum).

 

« Soutenez-nous financièrement, tout cela est nécessaire pour construire ensemble l’info dont nous avons besoin ».

Adhérer à l'association - Prix Libre

Je certifie sur l'honneur que je suis une personne physique ou une personne morale (société, association, collectivité...).
Je certifie avoir lu la charte d'adhésion d'Inform'Action composée de la charte de fonctionnement, la charte des valeurs et le règlement intérieur. Je m'engage à les respecter dans le cadre de mon investissement personnel dans ce projet.