Portrait de Renaud Schira

Je m'appelle Renaud Schira, j'ai 27 ans, originaire de Marvejols en Lozère (48). Je suis Ingénieur CNAM depuis 2011, spécialité « Techniques de construction ». Entre mes 16 ans et 24 ans, j'ai travaillé dans 6 entreprises de bâtiment différentes de 2 à 200 salariés. Depuis tout petit, je me demande POURQUOI ? Pourquoi j'suis ici ? Pourquoi j'ai tout eu sur un plateau et lui il n'a rien ? Pourquoi alors qu'on va sur la lune, on est pas capable de nourrir tout le monde ? Pourquoi alors qu'il y a des logements vides, il dort dans la rue ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Je n'avais pas de réponse.

Les seules réponses qui me venaient à l'esprit étaient celle que j'entendais dans les discours dominants, à l'école, à la télé, dans la bouche de mon entourage.... « C'est une fatalité », « Cela fait des siècles que ça dure », « On n'y peut rien », « L'homme est loup pour l'homme », « Ça a toujours été comme ça »... Quelques années plus tard j'ai eu la chance de partir en Nouvelle Zélande, 9 mois. Pour résumer en une phrase cette expérience : « J'ai compris qu'il y avait 1000 manière de vivre en société, contrairement à ce que l'on m'avais raconté ». De retour de ce voyage, j'ai ressenti ce profond besoin de répondre à ces questions de mon enfance qui ne m'avaient jamais lâchées : Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Et qui étaient de plus en plus présentes.

Alors, au retour de ce voyage, durant mes 3 années d'école d'ingénieur, quasiment tous les soirs et même parfois toute la nuit, j'ai essayé de comprendre. J'ai cherché sur le net, j'ai lu des livres méconnues, j'ai regardé des reportages engagés, j'ai développé mon sens critique et ma culture politique. Très rapidement, j'ai pris une claque, je dirais même une droite. Mes investigations m'ont permis de remettre en questions toutes les idées reçues que mon environnement avait essayé de m'imposer. J'ai essayé de déconstruire progressivement toutes mes croyances, j'ai compris de nombreuses manipulations, mensonges et amalgames... Le monde me fait souffrir, car je vois cet SDF dans la rue, ou cette mère isolée dans la galère, ou cet africain qui n'a rien dans son assiette, ou cet Irakien qui vit avec des attentats suicide quotidien. Le monde me fait mal au cœur, alors durant 2 an, j'ai donné tout mon temps et quasiment toute ma vie à ses organisations.

J'ai donc débarqué à Toulouse en 2011 à la fin de mon école d'ingénieur. Je me suis mis au chômage pour faire du bénévolat à plein temps dans le monde associatif et politique. J'ai donc durant deux, été un observateur-actif dans différents collectif, association, partis. J'ai été actif avec le NPA Jeunes, ATTAC, Survie, le CIDES, les Indignés, le CREA... à plein temps, même double plein temps. Je travaille depuis 5 ans quasiment 7j/7 et entre 10 à 14h par jour (je prends des vacances 1 fois par an). Je commence donc à avoir des réponses à mes questions, à mettre des dates et des noms sur les problèmes des nations. Certes, notre problème est intérieur et nous devons tous en tant que citoyens faire une révolution intérieure, une révolution dans nos cœurs. Mais j'ai surtout compris, que depuis petit, on m'avait construit et façonné pour que je devienne ce que le système voulait. Je n'étais pas moi même et je ne le suis pas encore aujourd'hui !

J'ai plus de 27 ans d’existence et de croyances à déconstruire pour pouvoir me libérer et enfin devenir ce que je souhaite profondément et réellement. Une des conclusions de mon témoignage est qu'aujourd'hui, j'ai la même certitude qu'Howard Zinn que  : « Nous vivons dans une société où le catalogue des idées disponibles se trouve limité. Ces idées, ce sont nos parents, l'école, les journaux, la radio, la télévision qui nous les transmettent. Nous les respirons depuis que nous avons appris à marcher et à parler ». Si cette expérience et ces recherches m’ont tant apporté, tant bouleversé, sur le plan mental, social, spirituel, sur mon projet de vie, sur ma vision du monde, etc. Je me suis dit qu'il serait dommage de ne pas partager à mes frères et sœurs le fruit de mes recherches qui m'ont permis de me réinventer en partie et qui ont fait de moi un « optimiste réaliste ». 

Alors, j'ai décidé il y a 2 ans de monter un projet citoyen de contre propagande. Essayer d'agrandir ce catalogue des idées pour faire à mon échelle avancer l'humanité. Donnez une voix aux sans voix, mettre en valeur ces artisans du changement, relayer ces initiatives citoyennes concrètes, essayer d'ouvrir et d'agrandir le champs des possibles. Et alors, Inform'Action naissait :)

Ne pas recevoir les notification mail: 
Nombre de publication totales: 3502
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
3 - IMAGES Note d'intérêt = 4.0 / 5 Note de complexité = 0.0 / 2
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
3 - IMAGES Note d'intérêt = 4.5 / 5 Note de complexité = 0.5 / 2
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
3 - IMAGES Note d'intérêt = 3.0 / 5 Note de complexité = 0.0 / 2
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
3 - IMAGES Note d'intérêt = 4.0 / 5 Note de complexité = 0.0 / 2
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image
3 - IMAGES Note d'intérêt = 3.0 / 5 Note de complexité = 0.5 / 2
L'info en image Une image, pour illustrer l'actu + de L'info en image

Modération données

Nombre de modérations données: 7843