Mardi 24 avril, le milliardaire Vincent Bolloré était placé en garde à vue, soupçonné d'avoir mis les moyens de son agence de communication Havas au service de l'élection de 2 présidents africains, en échange de concessions portuaires. L'occasion de revenir sur la manière dont quelques businessmen ont fait de l'Afrique leur terrain de jeu, pénalisant ainsi le développement du continent. 

Une solution?
2 - VIDEO
VINCENT BOLLORÉ MIS EN EXAMEN
Mardi 24 avril, le milliardaire Vincent Bolloré était placé en garde à vue, soupçonné d'avoir mis les moyens de son agence de communication Havas au service de l'élection de 2 présidents africains, en échange de concessions portuaires. L'occasion de revenir sur la manière dont quelques businessmen ont fait de l'Afrique leur terrain de jeu, pénalisant ainsi le développement du continent.  Durée : 6 min Date : 27 Avril 2018 Source : Le Fil d'Actu - Officiel...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire