Après "Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde", la nouvelle enquête sans concessions de Jérôme Fritel sur le magnat de l’acier Mittal, devenu "l’ennemi social n°1" de la sidérurgie européenne.

Le groupe Mittal est le n° 1 mondial de l’acier. Plus qu’une entreprise, c’est un empire qui emploie 250 000 personnes dans soixante pays. Issu d’une modeste famille de Calcutta, Lakshmi Mittal est devenu, en l’espace de quinze ans, l’un des hommes les plus riches au monde. Plus qu’une réussite, Mittal incarne un symbole : celui du nouveau capitalisme mondialisé et de la revanche du monde émergent sur les vieilles nations industrialisées. Accueilli comme un sauveur en 2006 à la faveur de son OPA sur le groupe Arcelor, Mittal est aujourd’hui perçu comme le fossoyeur de la sidérurgie européenne. Touchée de plein fouet par la crise économique, sa multinationale criblée de dettes a perdu 80 % de sa valeur, accumule les pertes et ferme ses usines les unes après les autres en Europe. Un déclin brutal qui révèle l’autre visage d’un modèle économique obsédé par la rentabilité à court terme, qui privilégie l’exploitation des richesses au profit des seuls actionnaires et au détriment de l’intérêt collectif. L’échec du modèle Mittal illustre également la perte d’influence d’un continent, l’Europe, qui apparaît comme le maillon faible de la mondialisation. Impuissante à enrayer sa désindustrialisation, elle apparaît incapable, contrairement aux États-Unis et à la Chine et exception faite de l’Allemagne, de protéger ses champions industriels et de proposer un nouveau modèle économique porteur d’avenir.

Monopoly

Pour la première fois, certains des proches collaborateurs de Lakshmi Mittal, actuels et passés, ont accepté de témoigner et de raconter l’extraordinaire destin d’un homme qui voulut être le roi de l’acier. Une investigation rigoureuse sur la grandeur et le déclin d’un des groupes les plus puissants de la planète. Une enquête qui dévoile le véritable visage de l’homme d’affaires et l’envers d’un système largement inspiré par les méthodes de la finance, qui relève plus du Monopoly que du capitalisme industriel.

  • Durée : 66 min
  • Année : 2013
  • Source : Arte
Une solution?
2 - VIDEO
Mittal, la face cachée de l'empire
Après "Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde", la nouvelle enquête sans concessions de Jérôme Fritel sur le magnat de l’acier Mittal, devenu "l’ennemi social n°1" de la sidérurgie européenne. Le groupe Mittal est le n° 1 mondial de l’acier. Plus qu’une entreprise, c’est un empire qui emploie 250 000 personnes dans soixante pays. Issu d’une modeste famille de Calcutta, Lakshmi Mittal est devenu, en l’espace de quinze ans, l’un des hommes les plus riches au monde. Plus qu’une...
Portrait de Chico del fuego suggéré par Chico del fuego Economie 2 - VIDEO Analyse/Réflexion
SignalerSignaler à l'administrateur un problème sur le contenu

Evaluation

Note d'intérêt = 4,0 / 5 Note de piment = 0,0/2 Note de complexité = 1,0 / 2

Evaluations

Le contenu fait peur x 1
Pas constructif x 1
Témoignage intéressant x 1
En accord avec l'analyse présentée x 1
Portrait de Renaud Schira
1115
[field_motif_de_refus]
Respectée

Partager

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur LinkedIn Partager sur Pinterest

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire