Le gouvernement israélien utilise James Foley pour sa comm' #OeilMédias

Le journaliste de France 24, Karim Yahiaoui revient sur la propagande israélienne qui utilise la mort de James Foley (journaliste américain exécuté par l’Etat Islamique) pour s’en prendre au Hamas. Point par point, le journaliste démontre les mensonges de l’entité sioniste qui comme à son habitude développe des amalgames pour faire de l’opprimé le méchant oppresseur.

Surfant sur la vague d’islamophobie en Occident, le Twitter de Benjamin Netanyahou revient sur “l’intolérance des groupes islamistes” contre les homosexuels, les femmes… Une rhétorique bien huilée qui pourrait très bien être retournée contre Israël lorsque l’on sait que les partisans de la Gay Pride à Tel Aviv ont été caillassés et que dans de nombreux bus israéliens, les femmes montent à l’arrière.

Le journaliste revient aussi sur les massacres et crimes de guerre commis par l’armée israélienne à Gaza. Aucune convention internationale n’est respectée par l’entité sioniste qui continue à massacrer aveuglément femmes et enfants. 

De l’autre côté, le journaliste montre l’exécution de “collaborateurs” d’Israël qui auraient permis l’assassinat de 3 chefs du Jihad Islamique ces derniers jours. Les hommes ont été laissés mort dans la rue comme un avertissement à tous ceux qui auraient l’idée de trahir.

“Un Oeil sur les Médias” assez neutre de Karim Yahiaoui qui contraste avec les émissions habituelles du PAF où l’armée israélienne est passée pour victime. Les sondages ont montré que Benjamin Netanyahou était en chute libre depuis l’échec de l’intervention militaire à Gaza. Le moment pour les médias d’appuyer sur les crimes de guerre des extrémistes actuellement au pouvoir en Israël.

Une solution?
2 - VIDEO
Karim Yahiaoui démonte la propagande israélienne qui utilise la mort de James Foley
Le journaliste de France 24, Karim Yahiaoui revient sur la propagande israélienne qui utilise la mort de James Foley (journaliste américain exécuté par l’Etat Islamique) pour s’en prendre au Hamas. Point par point, le journaliste démontre les mensonges de l’entité sioniste qui comme à son habitude développe des amalgames pour faire de l’opprimé le méchant oppresseur. Surfant sur la vague d’islamophobie en Occident, le Twitter de Benjamin Netanyahou revient sur “l’intolérance...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire