Beyrouth est devenue la plaque tournante du Captagon, une drogue à base d'amphétamines, dont se servent les djihadistes en Syrie pour doper leurs combattants. En 2014, plus de 50 millions de pilules auraient été vendues. Ce business très lucratif rapporte 10 à 20 millions de dollars. Un reportage de Wissam Charaf.

  • Durée : 3 min
  • Date : 20 mai 2015
  • Source : ARTE
  • Reportage de Wissam Charaf
Une solution?
2 - VIDEO
la drogue de daesh
Beyrouth est devenue la plaque tournante du Captagon, une drogue à base d'amphétamines, dont se servent les djihadistes en Syrie pour doper leurs combattants. En 2014, plus de 50 millions de pilules auraient été vendues. Ce business très lucratif rapporte 10 à 20 millions de dollars. Un reportage de Wissam Charaf. Durée : 3 min Date : 20 mai 2015 Source : ARTE Reportage de Wissam Charaf

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire