De la maintenance des drones aux services de blanchisserie, les armées nationales en viennent à sous-traiter de plus en plus de tâches à des sociétés privées – une solution rapide et économique, qui permet en outre d’implanter des entreprises nationales sur le théâtre des opérations. En France et en Allemagne, une enquête fouillée sur ces liaisons dangereuses.

En Allemagne comme en France, les forces armées sont sous pression : alors même que leurs domaines d'intervention se sont étendus – de la lutte contre le terrorisme à domicile aux opérations à l'étranger –, elles subissent de plein fouet les conséquences des réductions budgétaires, entre matériel obsolète et pénurie de personnel. De la maintenance des drones aux services de blanchisserie, les institutions militaires en viennent à sous-traiter de plus en plus de tâches à des sociétés privées – une solution rapide et économique, qui permet en outre d’implanter des entreprises nationales sur le théâtre des opérations. Dans le même temps, la France et l'Allemagne, championnes européennes avec la Grande-Bretagne des ventes d'armes, continuent de miser sur une industrie qui entretient l'insécurité mondiale et favorise la multiplication des crises. Quelle proportion de sous-traitance peut-on accepter en matière de défense nationale ? Jusqu’où vont les collusions et éventuels conflits d’intérêts entre le pouvoir politique, l’armée et l'industrie ? Quelles conséquences pour la démocratie et la sécurité des citoyens ? La réalisatrice de cette enquête fouillée a pu interroger des membres des forces allemandes et françaises, des états-majors aux troupes déployées en Afghanistan, ainsi que des représentants hauts placés du, ou plutôt des business de la défense, pour révéler l’ampleur et les enjeux d’une privatisation déjà bien engagée.

  • Durée : 1H31
  • Date : 12/06/2018
  • Source : ARTE
Une solution?
2 - VIDEO
Patrie et profit - Le business de la défense
De la maintenance des drones aux services de blanchisserie, les armées nationales en viennent à sous-traiter de plus en plus de tâches à des sociétés privées – une solution rapide et économique, qui permet en outre d’implanter des entreprises nationales sur le théâtre des opérations. En France et en Allemagne, une enquête fouillée sur ces liaisons dangereuses. En Allemagne comme en France, les forces armées sont sous pression : alors même que...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire