Tout a commencé au début 2011, quand des Syriens ont commencé à descendre dans la rue. Le pouvoir central a rapidement réprimé ce vent nouveau qui s'était levé quelques mois plus tôt en Tunisie ou en Egypte, avant de souffler un temps sur la Libye, Bahrein, le Yémen… Selon les pays, le Printemps arabe a "dégagé" des dictateurs, fait chuter des régimes, obtenu des réformes…

Damas a fait tirer sur la foule, a bombardé des positions rebelles, rasé des quartiers, enlevé et torturé des opposants… Le régime baasiste, condamné par de nombreux pays dans le monde pour ses exactions, a tout fait pour se maintenir au pouvoir et défendre ses intérêts économiques.

Cinq années de chaos

En cinq ans, la guerre civile a fait plusieurs centaines de milliers de morts. Avec huit millions de déplacés dans le pays et quatre millions de réfugiés à l’étranger, c'est un Syrien sur deux qui a dû quitter l'endroit où il vivait. L'organisation Etat islamique a bénéficié du désordre intérieur, terrorisé des populations, appliqué la charia, trafiqué le pétrole et porté la violence terroriste au-delà même des frontières syriennes.

Ce 52e numéro du magazine "Un Œil sur la planète" (Facebook, Twitter, #UOSLP) diffusé sur France 2, désormais présenté par Samah Soula, grand reporter à la rédaction de France 2, décrypte ces cinq années de chaos. La Syrie est désormais un champ de bataille impliquant de grandes puissances, avec de gros enjeux énergétiques sous-jacents…

  • Durée : 1 h 24 min
  • Date : 18 Février 2016
  • Source : Un Œil sur la Planète - France 2
Une solution?
2 - VIDEO
Syrie : Le grand aveuglement
Tout a commencé au début 2011, quand des Syriens ont commencé à descendre dans la rue. Le pouvoir central a rapidement réprimé ce vent nouveau qui s'était levé quelques mois plus tôt en Tunisie ou en Egypte, avant de souffler un temps sur la Libye, Bahrein, le Yémen… Selon les pays, le Printemps arabe a "dégagé" des dictateurs, fait chuter des régimes, obtenu des réformes… Damas a fait tirer sur la foule, a bombardé des positions rebelles, rasé des quartiers, enlevé et torturé des...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire