1971, dans un petit village aux abords de Montbéliard, une révolution est en cours. Pas une révolution de sang et de pleurs dont les forces brutales rugissent dans le monde entier, non, une révolution discrète, pacifique et citoyenne. Ce film nous fait vivre la démocratie participative au quotidien. A Vandoncourt, dans le Jura, la démocratie participative s’installe en 1971 avec le nouveau maire. En associant toute la population du village à la vie publique, il voit naître une floraison d'actions collectives : conseil des jeunes, des anciens, associations, chantiers bénévoles, responsabilisation des citoyens. Les médias régionaux et nationaux de l'époque s'emparent de l'histoire du "village aux 600 maires". Depuis lors, les Damas, comme on appelle les citoyens du village, ont repris possession de toutes les décisions et actions politiques qui sont engagées par leur mairie. Transparence, écoute, considération et entraide sont les maîtres mots de cette politique rafraîchissante qui redonne une place centrale aux citoyens. Malgré les difficultés que notre société traverse, les irréductibles Damas luttent depuis 45 ans pour leurs convictions et prouvent à tout le monde qu’une alternative existe. Vandoncourt, laboratoire de démocratie Un film réalisé par Jeanne Nouchi et Betty Lachguer Diffusé lundi 2 avril 2018 après le Soir 3 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté Une coproduction France 3 Bourgogne-Franche-Comté et Vie des Hauts Production

Une solution?
2 - VIDEO
Vandoncourt, laboratoire de démocratie
1971, dans un petit village aux abords de Montbéliard, une révolution est en cours. Pas une révolution de sang et de pleurs dont les forces brutales rugissent dans le monde entier, non, une révolution discrète, pacifique et citoyenne. Ce film nous fait vivre la démocratie participative au quotidien. A Vandoncourt, dans le Jura, la démocratie participative s’installe en 1971 avec le nouveau maire. En associant toute la population du village à la vie publique, il voit naître une floraison d'...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire