Un court-métrage de 140 secondes interpelle sur l'indifférence face à des scènes de violences en plein jour. Publié dans le cadre du Nikon Film Festival, le clip a été déjà visionné environ 300 000 fois.

 

"Tu vas voir, ce soir, je vais arriver à la maison avec un super boulot. Je vais assurer." Le personnage principal de ce court-métrage, Je suis à l'heure, est concentré. Il a un entretien important à passer et rien ne pourra le détourner de ses objectifs. Pas même le viol d'une femme dans le même train que lui.

Difficile de ne pas trembler devant ce film de 2 minutes et 20 secondes réalisé par Isabelle Quintard et Fabien Motte, qui nous interpelle sur l'indifférence trop fréquente face aux scènes de viol en plein jour (même si des contre-exemples existent). 

Environ 300 000 internautes l'ont visionné depuis sa mise en ligne sur le site du Nikon Film Festival. La compétition est ouverte aux courts-métrages de 30 à 140 secondes sur le thème "Je suis un choix". Les films sont soumis aux votes des internautes jusqu'au 15 janvier 2015. 

 

Durée : 2 min

Date : 17-10-2014

Source : Nikon Film Festival

 

Une solution?
2 - VIDEO
Je suis à l'heure, une vidéo choc sur l'inertie face au viol
Un court-métrage de 140 secondes interpelle sur l'indifférence face à des scènes de violences en plein jour. Publié dans le cadre du Nikon Film Festival, le clip a été déjà visionné environ 300 000 fois.   "Tu vas voir, ce soir, je vais arriver à la maison avec un super boulot. Je vais assurer." Le personnage principal de ce court-métrage, Je suis à l'heure, est concentré. Il a un entretien important à passer et rien ne pourra le détourner de ses objectifs. Pas même le...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

⇉ Liens complémentaires