Joué-lès-Tours: "l'homme abattu n'a jamais crié Allahou Akbar"

Un homme d'une vingtaine d'années, armé d'un couteau, est entré samedi vers 14 heures dans le commissariat de Joué-les-Tours, où il a blessé trois policiers avant d'être abattu. La piste de l'islamisme est envisagée par la section antiterroriste, saisie de l'enquête. Les informations concernant l'agresseur restent cependant contradictoires puisque les témoins sur place ne confirment pas tous que l'agresseur a crié "Allahou Akbar". Un témoin de la scène, interrogé par iTELE, affirme que l'homme abattu a simplement crié "Ah". Ecoutez son témoignage.

  • Durée : 1 min
  • Date : 20-12-2014
  • Source : I-Télé
Une solution?
2 - VIDEO
Joué-lès-Tours: "l'homme abattu n'a jamais crié Allahou Akbar"
Un homme d'une vingtaine d'années, armé d'un couteau, est entré samedi vers 14 heures dans le commissariat de Joué-les-Tours, où il a blessé trois policiers avant d'être abattu. La piste de l'islamisme est envisagée par la section antiterroriste, saisie de l'enquête. Les informations concernant l'agresseur restent cependant contradictoires puisque les témoins sur place ne confirment pas tous que l'agresseur a crié "Allahou Akbar". Un témoin de la scène, interrogé par iTELE, affirme que l'homme...

Donnez votre avis!

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire